Mon séjour à Gozo

gozo-voyage-rockwebmedia.com

Cela faisait déjà assez longtemps que je recherchais un endroit où je pourrai faire du farniente à volonté. De tous les nombreux pays que j’ai pu visiter à ce jour, je n’ai jamais ressenti les mêmes sensations que quand j’ai visiter l’île de Gozo, à Malte. Après un bref séjour sur l’île en 2015 pour les affaires, j’ai décidé d’y retourner en 2016 pour une exploration en profondeur de ce lieu paradisiaque.

Gozo, l’île de toutes les sensations

L’île principale de Malte attire certes un très grand nombre de touristes chaque année. Elle faisait d’ailleurs partie de mes endroits préférés lors de mon premier voyage à Malte. Les activités touristiques n’y manquent pas dont principalement le flyboard que j’ai pu essayé avec mes collègues de travail. Mais des deux îles, j’opte rapidement pour Gozo. J’ignore si c’était le taux de fréquentation de l’île principale qui m’a un peu dérangé. Mais une fois sur l’île de Gozo, j’ai ressenti une toute autre sensation de bien-être intense. Gozo est une île restée à l’état sauvage, on y trouve rarement des voitures, les habitants vivent dans une ambiance très paisible et les paysages sont tout simplement surprenants.

Gozo, l’île où on s’ennuie jamais

Donc pour mon retour à Gozo, j’ai pu explorer l’île de fond en comble en embarcation, afin d’en connaître tous les secrets. En s’essayant à l’escalade et après un petit tour à vélo sur la côte nord de l’île, j’ai découvert une très grande diversité de paysage époustouflant. A certains moments, je me retrouvais subitement face à un paysage presque désertique alors que la majeure partie du temps je suis bercé par la douceur d’un vent méditerranéen. La végétation qu’on trouve à Gozo est d’une verdure incroyable, les falaises et l es plages sont d’une immensité incommensurable, et les arches comme Azure Window m’ont fait tout simplement comprendre que je ne suis qu’une infime partie de la Terre. Mais mes endroits préférés restent sans comparaison possible les petites plages et les criques où j’ai ressenti un véritable moment d’apaisement unique. C’est franchement l’endroit idéal pour un séjour à deux.

Les profondeurs de la mer de Gozo

Malte-Gozo-vacances-rockwebmedia.comGrand amateur de plongée que je suis, j’ai particulièrement apprécié mon passage dans le village et la baie de Xlendi pour une exploration sous-marine en profondeur. En simple amateur et sans expérience en matière de plongée, l’exploration des fonds marins de Gozo était parsemée d’agréables surprises pour moi. Entre autres, c’était bien la première fois que j’ai exploré un tunnel sous marin. Outre la peur qui a traversé vaguement mon esprit, la limpidité de l’eau m’a vraiment étonné. Je pouvais très bien distinguer les coraux et côtoyer quelques diversités de poissons aussi.

La nourriture à Gozo

Les rares moments où il fallait aussi penser à retourner sur la terre ferme, je passait des journées tranquille à faire de la lecture, du yoga ou tout simplement à goûter à la gastronomie de l’île. La cuisine méditerranéenne m’a toujours impressionnée, notamment ces petits plats cuisinés à base d’huile d’olive. Mais à Gozo, il y avait autre chose dans la nourriture qui me plaisait davantage. Le goût des câpres qui accompagnaient les fruits de mers, les poissons et les viandes à la maltaise.

Laisser un commentaire